Au royaume des Pues

7 filles glam' et pleines d'autodérision...

lundi 28 juillet 2008

Savez-vous planter les choux à la mode à la mode savez-vous planter les choux à la mode de chez nous?

Il y a 2 semaines, j'ai eu la chance de passer une délicieuse après midi avec l'adorable Jenemeplainspasjeconstate venue tout specialement de sa province pour me voir. La sublime SweetSunshine est allée la chercher à la gare car je ne pouvais pas y aller moi même. J'avais prévu de me faire dorloter dans mon institut de beauté preféré et n'ayant pas réussi à décaler mon rendez vous malgré mes dizaines de coups de fil j'ai manqué le petit déjeuner avec elles deux.

00767630

Je tiens d'ailleurs à m'offusquer de l'accueil qui m'a été fait. J'ai prévenu une semaine à l'avance que je souhaitais décaler ce rendez-vous pour cause de réunion très importante avec ma meilleure amie, mais la fausse blonde qui tenait l'accueil n'a pas voulu entendre les raisons de mon annulation. Je ne comprendrai jamais pourquoi cet institut continue d'engager des jeunes femmes aussi vulgaires alors qu'ils ciblent une clientèle très raffinée dont je fais partie. Les fausses blondes sont d'une vulgarité, je ne comprendrai jamais ce qu'on leur trouve. Heureusement mon marquis n'est pas de cet avis et prefère mes cheveux aux reflets cuivrés et dorés qui se marient tellement bien avec mes yeux lagon.

sex460may29

J'ai malgré tout reussi à me détendre alors que je culpabilisais d'abandonner mon amie qui avait fait un si long périple pour venir me voir.
Je les ai rejointes à notre restaurant fétiche quelque peu frigorifiée. Ma mère m'a toujours enseigné de m'habiller en fonction du temps et je continue à 25 ans passés à regarder scrupuleusement la météo tous les jours pour prévoir mes tenues. Il est hors de question que je fasse confiance au premier rayon de soleil. Je me couvre et me protège avant d'être jolie. La météo annonçait le premier jour d'été avec des rayons de soleil et une légère brise pour nous rafraîchir, c'est pourquoi j'avais enfilé mon plus beau short ainsi qu'une blouse légère et printanière (dégotée dans une friperie dont je parlerai dans un autre article, mais elle mérite vraiment le détour).

sex_and_the_city02_ci

Assises à notre table nous attendions C.Leen qui était en retard. C'était la première fois que je la rencontrais et j'ai trouvé cela très deplacé et malpoli qu'elle ne se présente pas à l'heure dite, surtout avec la présence de Jenemeplainspasjeconstate qui avait 3h de train derrière elle.
Nous attendions donc C.Leen et je tremblotais de froid. Point de marquis pour me réchauffer, j'imaginais déjà les microbes attaquer mes petits poumons sans défense quand Jenemeplainpasjeconstate m'offrit son pull pour éviter que je ne tombe malade. Ce devouement pour ma santé m'a tellement émue que j'en pleurai devant mon cocktail. La gentillesse, le dévouement, l'abnégation de cette jeune femme m'émouvra toujours. Ces valeurs se perdent et elle continue de les incarner telle une Audrey Hepburn des temps modernes.  Nous eûmes d'ailleurs une conversation sur l'éducation des enfants qui devenait de plus en plus laxiste et nous nous accordâmes sur le fait que ces valeurs devaient être inculquées dès le plus jeune âge.  Je mettrai un point d'honneur à ce que mes enfants soient polis et bienveillants (et mon marquis me suit dans cette direction).

sex_and_the_city_01

C.Leen est arrivée avec 1/2h de retard. Je bouillais intérieurement mais ne voulais rien laisser paraître. Je lui offris mon plus beau sourire de glace, tant de malpolitesse c'était trop pour moi.
A ce propos une anecdote à propos du serveur très malpoli également qui s'est mis à nous tutoyer comme si nous nous connaissions depuis l'enfance, allant même jusqu'à s'assoir à notre table. Choquée je lui rétorquai que sa place était, il me semble, debout à prendre le détail de nos menus. Et je me suis juré de ne lui donner aucun pourboire.

Après le repas où nous avons très bien mangé nous sommes allées vers le stock Maje. Marque que j'affectionne partiulièrement, c'est là que j'ai claqué ma première paye. La sensation de pouvoir me payer une robe à 200€ m'a fait comprendre que j'étais une femme qui s'assumait financièrement. Mon marquis a même decidé de me l'offrir tellement j'étais magnifique dedans. C'est à ce jour, sa plus belle preuve d'amour.
Je m'attendais donc au paradis et quelle ne fut pas ma surprise quand j'arrivai dans une boutique sans âme comme celles qui vendent des tee-shirts à 5€. Je manque de tourner de l'oeil, il est vrai il y a du Maje, mais les étiquettes étaient coupées. Tout était empilé sur des cintres sans vie. Et il était impossible d'essayer les vêtements faute de cabines. Malgré tout je repérai une robe plutôt mignonne dans le style Audrey Hepburn avec un joli décolleté pour mettre en valeur mes superbes seins, un noeud enfantin à la ceinture et des plis sur le devant de la robe. Je demandai s'il était possible de l'échanger si elle me seyait pas mais la vendeuse me rétorqua qu'à ce prix, l'après-vente n'était pas inclu, avant d'éclater d'un rire très sonore et vulgaire.
Je suis partie très enervée de ce "magasin" si tant est qu'on puisse appeler ça un magasin. Tous les effets bénéfiques de mon massage du matin s'étaient volatilisés. Pour un peu je lui aurais fait rembourser mais je n'aime pas me plaindre.

sex_and_the_city_shopping

Nous avons tout de même passé une excellente soirée et j'ai failli pleurer quand Jenemeplainspasjeconstate est partie à son pique-nique de bloggueurs, auquel je ne pouvais participer car je devais faire un câlin à mon chat.
Prochainement je vous ferai un article sur les articles que je prévois d'écrire.

Et n'oubliez pas: la politesse avant tout!

- Caroline -

Posté par Mlle_M à 21:48 - Hommage à nos icônes - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Je sens que les gens ne vont rien comprendre, penser que tu as un style chiant comme la pluie et que tu détestes C.Leen. Comprendont-ils qui tu imites??

    (par contre je m'en vais corriger les fautes d'orthographe tu m'excuses!)

    Posté par Vanessa, lundi 28 juillet 2008 à 23:10
  • Je trouve qu'on ne parle pas assez de l'adorable Sweet Sunshine dans cet article!!!

    Peut-être parce qu'elle était sapée comme une gueuse et n'avait pas pris son Darel?

    PS: Je t'aime tu sais :p ?

    Posté par Mathilde, mardi 29 juillet 2008 à 00:19
  • @Vanessa: Dis tout de suite que je sais pas écrire?
    @mathildou: moi aussi je t'aime

    Posté par Caroline, mardi 29 juillet 2008 à 10:22
  • @mathildou: Voyons l'important n'est pas nos tenues.... on s'en fout de comment on est habillées. Même si je portai mon darel, ma robe maje, du vernis chanel et des chaussures jonak.

    Posté par Caroline, mardi 29 juillet 2008 à 13:07
  • Après votre merveilleuse après midi, je dois dire que je fus enchantée d'accueillir Mademoiselle V. dans mon Palais magique, et je fus adorablement surprise par la boite de macarons Ladurée qu'elle avait apportée pour notre petit déjeuner du dimanche matin!

    Le pique nique de bloggeurs fut un ravissement, même si je dois dire, je n'avais pas tout à fait adopté le dress code imposé (mon petit côté "Princesse Rebelle" certainement, hihihihi ^^
    En effet, j'étais la seule en jean!
    Fort heureusement, personne ne m'en a tenu rigueur, et les filles étaient fabuleuses.

    Nous avons ri, mangé, bu, fumé, re-ri, re-mangé, re-fumé, et à minuit, telles des Cendrillons des temps modernes, nous sommes allées nous coucher.

    Ce fut un délicieux moment et j'espère avoir l'occasion de revoir cette merveilleuse Mademoiselle V.

    GROS BISOUS!

    Posté par Princesse Spike, mercredi 30 juillet 2008 à 22:45
  • Dorénavant je refuse de participer à des billets qui parlent de déjeuner de pues ou je suis absente ! Vous me manquez bardeeel de maaarde !!

    Posté par Aurélie - Pulpa, jeudi 31 juillet 2008 à 02:32
  • Oh mon dieu ce que vous m'avez manqué cette quinzaine
    J'adore juste
    Surtout

    "La sensation de pouvoir me payer une robe à 200€ m'a fait comprendre que j'étais une femme qui s'assumait financièrement. Mon marquis a même decidé de me l'offrir tellement j'étais magnifique dedans. C'est à ce jour, sa plus belle preuve d'amour. "

    Posté par sab, dimanche 3 août 2008 à 05:43
  • oh je comprends que tu aies été offusquée Princesse Caroline (dit-on Princesse à ce propos ?) : tant d'impolitesse chez C-Leen m'aurait amené à ne pas la saluer, tout simplement ! Mais toi, toi tu es tellement bien éduquée que tu as arboré ton plus beau sourire pour ne rien y laisser paraître : c'est merveilleux de ta part. C-Leen t'en sera reconnaissante toute sa vie, j'en suis certaine.
    Toutefois, je ne comprends pas comment vous avez pu accepter sweetsunshine aussi mal fagotée qu'elle le dit elle-même à votre table ! je suis choquée... Ne pas avoir la descence de porter du vernis Dior, une jolie robe Maje, etc... ah non c'est trop pour moi !

    Marie (Princesse de son état)

    Posté par chroniqueblonde, mardi 14 octobre 2008 à 12:22
  • oh j'oubliais, tant de gentillesse de la part de jenemeplainspas m'étonne... (pour le pull j'entends)
    bref...

    Marie

    Posté par chroniqueblonde, mardi 14 octobre 2008 à 12:24
  • Re;Savez-vous planter les choux à la mode à la mode savez-vous planter les choux à la mode de chez nous?

    Elles sont tres jolies!!!
    Les photos sont tres belles!!!

    Posté par Nike Air Max 90, mardi 2 février 2010 à 10:47

Poster un commentaire