Au royaume des Pues

7 filles glam' et pleines d'autodérision...

jeudi 4 décembre 2008

I wanna be a fashion modasse

Maintenant les blogs je les lis plus (à part ceux de mes consœurs Pues et ceux vraiment drôles de la royauté). Je préfère regarder les blogs des modasses en m'extasiant sur leur look.
Là les autres Pues devraient normalement me lapider.
Mais oui j'aime les blogs de modasse! J'aime leurs photos et comment elles s'habillent.
Des fois même j'essaie de les imiter...
...sauf que ça rend jamais aussi bien que sur elle. Il faut même être réaliste, c'est plutôt carrément moche...
C'est un des mystère de la nature... comment cette fille peut avoir la classe avec ces chaussures alors que je ressemble juste à Barbie période Veronique et Davina avec ces chaussures:


reebok_freestyle_all

Elles sont moches hein?

Rassurez-vous je les ai pas payées. Je les ai gagnées à un concours Glamour (je cherche encore comment ils ont pu sponsoriser ce concours). Je suis une des 7 chanceuses qui ont pu recevoir ce bijou de glamitude (par contre je ne fais pas partie des 300 chanceuses qui ont gagné un I-pod l'an dernier, passons).
Pour le moment elles ont été portées une fois par ma soeur à une soirée deguisée. Le thème: Ringard!

Donc je surfe sur les blogs de modeuses en poussant des ah, des oh, en pleurnichant sur l'épaule de mon copain "Moi quand je mets un tutu et des santiags c'est moche, mais sur elles c'est beau.". Et sur leurs blogs y a souvent tout plein de liens dont celui-ci: Modepass.
Je n'ai encore pas bien saisi le principe, c'est un mix entre un Flickr, un Meetic et un Facebook, en tout cas tu postes tes photos de look et après les gens peuvent te dire combien tu es jolie.
J'ai failli m'inscrire et finalement j'ai été à la piscine (je pouvais pas faire les 2, faut faire des choix dans la vie).
Mais j'aime bien regarder quand même et j'ai remarqué un truc; pour être une fashion modasse il faut porter de TREEEEEEEEEEES GROOOOOOOSSES lunettes, comme celles que tu portais quand tu étais en primaire (le modèle tigré, très fashion en 90) et que toute ta classe se moquait de toi en t'appelant 4 yeux. Celles-là même dont tu as pu te débarasser 10 ans plus tard quand tu as supplié tes parents de te laisser porter des lentilles. Maintenant tu mets 10 minutes pour en mettre une mais c'est pas grave, tu es enfin débarrassé de ces horreurs.
Moi j'ai pas de lentilles parce que j'aime pas me fourrer le doigt dans l'oeil (c'est visqueux et j'aime pas). Et comme je n'ai pas besoin de mes lunettes pour voir le monde (juste pour lire les sous titres de "How I met your mother") je les mets pas... c'est plus simple.


Donc voilà si comme moi tu veux devenir une fashion modasse mais que tu sais pas trop comment faire, je te donne la recette.
1. Tes TREEEEEEEEES GROOOOOOOOOOOOSSES lunettes moches tu ressortiras.
2. Un tutu tu porteras
3. Point de photos floues tu feras
4. Les genres tu melangeras
5. Du vintage tu porteras
6. Des trucs à ta mémé tu piqueras
7. 14 couches de vêtements tu superposeras
8. Les photos dans la glace tu banniras


Moi j'ai abandonné, du coup j'ai été remettre mon jean.


- Caroline -


Posté par Mlle_M à 10:53 - Victimes de la mode - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 17 septembre 2008

Voulez-vous vous marier (à la mode de chez nous) ?

EDIT post-mariage:  Finalement j'ai mis ce que j'avais prévu de mettre... Vous croyiez vraiment que j'allais changer de tenue pour vous? Soyons réalistes quelques temps. J'ai donc mis ma robe noire et mes chaussures roses et pour la coiffure... bah je me suis pas coiffée et j'ai eu plus que raison, parce qu'avec la pluie toutes les coiffures sont tombées à l'eau. Quant à la mariée c'était elle la plus belle, normal c'était quand même son mariage.


EDIT 13h36: Catastrophe! J'ai vite besoin de votre aide. Je pensais me faire une coiffure avec une tresse en guise de serre-tête... C'était sans compter que la mariée allait se faire la même coiffure que moi. Et bien sûr c'est à moi de changer... Je suis dégoûtée. Limite je n'ai plus envie d'y aller. A quoi bon être bien habillée si je ne peux pas me coiffer comme je veux.


Cher fidèle lecteur,

Laissez-moi relever le niveau de ce blog qui décidément tombe bien bas (voir l'article plus bas).
Je tiens d'ailleurs à rétablir la vérité, jamais au grand jamais Princesse Aurélie et moi-même ne nous abaissons à regarder des émissions non intellectuelles. Nous ne jurons que par les classiques d'Audrey qui reste notre icône dans la vie.
Mais revenons au sujet de l'article du jour...
(i-e MOI)
Mon amoureux chéri m'a invitée à l'accompagner au mariage d'un de ses amis. Imaginez, pour la première fois, l'homme de ma vie va présenter sa fiancée et la mère de ses enfants aux êtres qui comptent le plus pour lui.
Je me dois donc de faire bonne impression et surtout d'impressionner tout le monde.
C'est pourquoi j'ai pris mon après-midi afin d'être la plus belle à ce mariage
(et encore plus que la mariée)
et de faire la fierté de mon fiancé
(et d'être le nombril de cette soirée).


J'hésite donc entre plusieurs tenues et c'est là, cher lecteur que vous rentrez en jeu. J'ai besoin de votre avis pour m'aider à briller de mille feux samedi.
(et eclipser le couple de mariés)

J'espère être à la table des mariés. Même si je ne les ai jamais vus, j'espère qu'il ne me mettront pas à la table des amis. Ce serait tellement déplacé de leur part, je suis quand même depuis 4 mois la copine d'un des copains d'école du marié.
(Comme ça tout le monde verra que je suis plus belle que la mariée)

Voici donc mes différentes possibilités de tenues pour le mariage. J'ai séparé les chaussures et les robes car cela m'aurait pris trop de temps d'associer chaque paire de chaussures à chaque robe et je n'ai pas que ça à faire...
(même si je suis au chômage et que cet article m'aura pris 1h à faire)

Robe 1: Robe maje en crepe de soie
(Valeur : tellement chère que tu peux pas imaginer)


DSCF2019DSCF2023

(dites-moi que je suis belle)

Robe 2: Robe maje en soie
(Valeur: un peu moins chère que la première)

DSCF2025

(dites-moi que j'ai bon goût)

Robe 3: Robe en soie Vanessa Bruno
(Valeur: comme c'est la VRAIE marque V.Bruno et pas son alter ego cheap ATHE on va dire très très chère)


DSCF2027

(dites-moi que je suis sublime)


Passons aux chaussures!

Paire 1: Miu Miu vernies en cuir noir

(Valeur: le truc le plus cher de ma penderie)

DSCF2030

(dites-moi que je suis magnifique)

Paire 2: chaussures en satin rose Guess
(Valeur: pas trop cher)

DSCF2034

(dites-moi que vous m'enviez)

Paire 3: Chaussures New Look
(Valeur: pas cher. Ca vous surprend que j'aille dans les magasins de la plèbe?)


DSCF2033

(dites-moi que vous voulez me ressembler)


Alors maintenant à vos claviers, aidez-moi à trouver ma tenue pour ce mariage.
Une fois que ma tenue sera choisie, nous pourrons passer aux accessoires: je pensais serre-tête à noeud, genre petite fille sage, ou même un petit voile
(pour vraiment éclipser la mariée)
et pourquoi pas des gants et une mini-pochette.

Credits:
Lit Alinea
Commode Ikea
Draps Ikea
Moquette Leroy Merlin
Peinture blanche 457-8 Castorama
Radiateur Castorama
Fenêtre vintage
Sitckers fleurs d'une marque que je ne vous donnerai pas, je n'ai pas envie que vous copiiez mon fabuleux style
.

- Pue Royale Caroline -

Posté par Mlle_M à 14:50 - Hommage à nos icônes - Commentaires [13] - Permalien [#]

mercredi 10 septembre 2008

Comment réussir dans la vie grâce à TF1

Pue Caroline étant en virée quelques jours dans ma bourgade provinciale, nous avons décidé de nous consacrer à des activités bien plus intellectuelles que décorer mon nouveau salon avec de la toile de jouy ou chercher des broches représentant Marie-Antoinette.

Non, nous nous sommes instruites sur la vie en regardant cette grande émission qu'est Confessions Intimes.
Oui Confessions Intimes devrait être pour nous tous notre source d'inspiration, notre muse et notre puits de vocabulaire et d'ambition.

Comme je suis indéniablement une Pue au coeur d'or, voici quelques conseils pour être au top de toi-même, et s'il vous plaît, avec la touche et le vocabulaire TF1.

Premièrement, tu te dois d'écraser les autres sans réfléchir, il faut être la première, au top de soi-même, et pour être au top de toi-même tu rétames tout le monde, parce que c'est comme cela que tu seras au top de toi-même.
Mais attention, tu as du boulot sur la planche alors il ne faut pas chômer car on pourrait te mettre des bâtons dans les pieds, mais à partir de ce moment, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres ! Parce que franchement parlant, faut être au top de soi-même. 

Deuxièmement, il faut adopter la tenue vestimentaire qui te mènera au sommet: top blanc en dentelle Pimkie, jupe en jean et bottes en similicuir fripé noir brillant. Prenons un exemple imbattable : elle se prénomme Peggy, et comme dans sa récente jeunesse, elle n'a pu devenir star du porno car "c'est trop tard", elle appelle TF1 pour lancer sa carrière.

Peggy dit donc être au top d'elle-même et puis de toute façon c'est elle la plus belle. Elle a en effet un physique de rêve et elle l'avoue elle-même : "Monica Bellucci est ma principale rivale, mais beaucoup me confondent avec Eva Longoria".

Observons à présent cette créature de rêve :


page0_blog_entry54_2

Mais Peggy a en plus de son physique envié des remarques très pertinentes. Prenez-en de la graine :

  • "Franchement, le monde actuel il est franchement pas très très intéressant, en plus y'a tellement de malheurs sur terre, j'pense que, un peu vivre la vie du showbiz et faire partie un peu du monde de la nuit, ça peut donner un peu de baume au coeur, je pense."
  • "Les femmes m'envient."
  • "On me regarde, je suis presque le nombril du monde."
  • "Je suis au top de moi-même!"
  • "Quand je veux vraiment quelque chose, je suis prête à écraser les autres pour l'obtenir."
  • "Quand je compare les filles d'ici, j'me demande qu'est ce que je fous ici parce que dans le Sud de la France t'as rien à faire."
  • "Je me dis que j'ai pas de concurrence et que je suis au top de moi-même."

 
Pue Caroline et moi-même avons décidé d'appliquer ces bons conseils afin d'être au top de nous-mêmes. Faites-en de même car y a du boulot sur la planche et ne vous laissez pas aller; sinon, rappelons le, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres !

- Pue Aurélie -

Posté par Pulpa à 16:57 - Hommage à nos icônes - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 28 juillet 2008

Savez-vous planter les choux à la mode à la mode savez-vous planter les choux à la mode de chez nous?

Il y a 2 semaines, j'ai eu la chance de passer une délicieuse après midi avec l'adorable Jenemeplainspasjeconstate venue tout specialement de sa province pour me voir. La sublime SweetSunshine est allée la chercher à la gare car je ne pouvais pas y aller moi même. J'avais prévu de me faire dorloter dans mon institut de beauté preféré et n'ayant pas réussi à décaler mon rendez vous malgré mes dizaines de coups de fil j'ai manqué le petit déjeuner avec elles deux.

00767630

Je tiens d'ailleurs à m'offusquer de l'accueil qui m'a été fait. J'ai prévenu une semaine à l'avance que je souhaitais décaler ce rendez-vous pour cause de réunion très importante avec ma meilleure amie, mais la fausse blonde qui tenait l'accueil n'a pas voulu entendre les raisons de mon annulation. Je ne comprendrai jamais pourquoi cet institut continue d'engager des jeunes femmes aussi vulgaires alors qu'ils ciblent une clientèle très raffinée dont je fais partie. Les fausses blondes sont d'une vulgarité, je ne comprendrai jamais ce qu'on leur trouve. Heureusement mon marquis n'est pas de cet avis et prefère mes cheveux aux reflets cuivrés et dorés qui se marient tellement bien avec mes yeux lagon.

sex460may29

J'ai malgré tout reussi à me détendre alors que je culpabilisais d'abandonner mon amie qui avait fait un si long périple pour venir me voir.
Je les ai rejointes à notre restaurant fétiche quelque peu frigorifiée. Ma mère m'a toujours enseigné de m'habiller en fonction du temps et je continue à 25 ans passés à regarder scrupuleusement la météo tous les jours pour prévoir mes tenues. Il est hors de question que je fasse confiance au premier rayon de soleil. Je me couvre et me protège avant d'être jolie. La météo annonçait le premier jour d'été avec des rayons de soleil et une légère brise pour nous rafraîchir, c'est pourquoi j'avais enfilé mon plus beau short ainsi qu'une blouse légère et printanière (dégotée dans une friperie dont je parlerai dans un autre article, mais elle mérite vraiment le détour).

sex_and_the_city02_ci

Assises à notre table nous attendions C.Leen qui était en retard. C'était la première fois que je la rencontrais et j'ai trouvé cela très deplacé et malpoli qu'elle ne se présente pas à l'heure dite, surtout avec la présence de Jenemeplainspasjeconstate qui avait 3h de train derrière elle.
Nous attendions donc C.Leen et je tremblotais de froid. Point de marquis pour me réchauffer, j'imaginais déjà les microbes attaquer mes petits poumons sans défense quand Jenemeplainpasjeconstate m'offrit son pull pour éviter que je ne tombe malade. Ce devouement pour ma santé m'a tellement émue que j'en pleurai devant mon cocktail. La gentillesse, le dévouement, l'abnégation de cette jeune femme m'émouvra toujours. Ces valeurs se perdent et elle continue de les incarner telle une Audrey Hepburn des temps modernes.  Nous eûmes d'ailleurs une conversation sur l'éducation des enfants qui devenait de plus en plus laxiste et nous nous accordâmes sur le fait que ces valeurs devaient être inculquées dès le plus jeune âge.  Je mettrai un point d'honneur à ce que mes enfants soient polis et bienveillants (et mon marquis me suit dans cette direction).

sex_and_the_city_01

C.Leen est arrivée avec 1/2h de retard. Je bouillais intérieurement mais ne voulais rien laisser paraître. Je lui offris mon plus beau sourire de glace, tant de malpolitesse c'était trop pour moi.
A ce propos une anecdote à propos du serveur très malpoli également qui s'est mis à nous tutoyer comme si nous nous connaissions depuis l'enfance, allant même jusqu'à s'assoir à notre table. Choquée je lui rétorquai que sa place était, il me semble, debout à prendre le détail de nos menus. Et je me suis juré de ne lui donner aucun pourboire.

Après le repas où nous avons très bien mangé nous sommes allées vers le stock Maje. Marque que j'affectionne partiulièrement, c'est là que j'ai claqué ma première paye. La sensation de pouvoir me payer une robe à 200€ m'a fait comprendre que j'étais une femme qui s'assumait financièrement. Mon marquis a même decidé de me l'offrir tellement j'étais magnifique dedans. C'est à ce jour, sa plus belle preuve d'amour.
Je m'attendais donc au paradis et quelle ne fut pas ma surprise quand j'arrivai dans une boutique sans âme comme celles qui vendent des tee-shirts à 5€. Je manque de tourner de l'oeil, il est vrai il y a du Maje, mais les étiquettes étaient coupées. Tout était empilé sur des cintres sans vie. Et il était impossible d'essayer les vêtements faute de cabines. Malgré tout je repérai une robe plutôt mignonne dans le style Audrey Hepburn avec un joli décolleté pour mettre en valeur mes superbes seins, un noeud enfantin à la ceinture et des plis sur le devant de la robe. Je demandai s'il était possible de l'échanger si elle me seyait pas mais la vendeuse me rétorqua qu'à ce prix, l'après-vente n'était pas inclu, avant d'éclater d'un rire très sonore et vulgaire.
Je suis partie très enervée de ce "magasin" si tant est qu'on puisse appeler ça un magasin. Tous les effets bénéfiques de mon massage du matin s'étaient volatilisés. Pour un peu je lui aurais fait rembourser mais je n'aime pas me plaindre.

sex_and_the_city_shopping

Nous avons tout de même passé une excellente soirée et j'ai failli pleurer quand Jenemeplainspasjeconstate est partie à son pique-nique de bloggueurs, auquel je ne pouvais participer car je devais faire un câlin à mon chat.
Prochainement je vous ferai un article sur les articles que je prévois d'écrire.

Et n'oubliez pas: la politesse avant tout!

- Caroline -

Posté par Mlle_M à 21:48 - Hommage à nos icônes - Commentaires [10] - Permalien [#]

dimanche 6 juillet 2008

Dédé! Dééééééééédé!

Non mais moi je me prends un peu pour Carrie Bradshaw parfois.

J'arrive dans un magasin, en mode KIKOU KIKOU, et je me dis "Aujourd'hui, j'achèterai un truc complètement improbable, toutes mes copines me regarderont d'un air d'autoroute, mon frère m'insultera le matin quand on se croisera dans la salle de bains et je serai bien contente, je me sentirai canon et je ricanerai et je serai SO ORIGINAL.".

Et donc je porte des trucs comme ça, là, et j'assume.

102

Et aujourd'hui, j'ai décidé de céder aux sirènes du port d'Alexandrie de la mode et de m'acheter une combinaison. Je me disais que bien porté ce serait sûrement joli, que j'avais des escarpins de pouf et une ceinture de pouf qui seraient ravis de s'accorder avec cette chose, j'étais guillerette, YOUHOU.

Je me voyais déjà dans la peau de Pénélope Jolicoeur.

penelope

Alors je suis allée chez Naf-Naf et j'ai essayé ça.

COMBI_NAFNAF

En rose, bien sûr, restons dans le cliché jusqu'au bout.

Je me suis regardée dans le miroir. Et j'ai été traversée par un flot d'émotions contradictoires, oui, tout ça, vous vous rendez pas compte de l'investissement émotionnel que représente l'essayage d'un truc pareil, insensibles que vous êtes. Je me suis re-regardée. J'ai trouvé que j'avais la dégaine de Dédé le déménageur, j'avais limite envie d'aller boire une pinte de bière dans le troquet du coin et de siffler les jeunes filles. Mais je me suis aussi trouvée étrangement sexy... Alors je me suis re-re-regardée. Et j'ai compris.

En fait, j'ai l'air d'un mix entre Dédé le déménageur et Pamela la prostipute. Ou comment avoir l'air d'une catin dans un truc qui me fait un cul de la taille d'un orque sauvage grâce à un 95D et un air faussement innocent.

Le clou, c'est que je m'aime bien en Dédé-Pam... Je fais peur nous sommes d'accord, mais j'ai envie de vous dire que je n'ai cure de votre avis, j'impose mon style, they talk shit about me, tout ça tout ça, tu peux pas me clashey.

Et vous, vous avez une concession débile à la mode de cet été à avouer? Soulagez votre conscience, âmes troublées!!!

* Mathilde *

Posté par Mathilde M à 01:11 - Les Pues, icônes de mode (oui c'est un pléonasme) - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 30 juin 2008

Icône

Une Pue se doit d'avoir une icône de mode... Un modèle dans sa vie qui l'aide à se construire... à trouver son identité. Et pour nous c'est bien sûr Audrey Hepburn!

AUDREY_HEPBURN2

Nan je deconne, notre icône à nous c'est elle:

amy_winehouse0611083

Malheureusement Amy, notre modèle, notre déesse, notre icône ne va pas bien.
Elle a été admise à l'hopital après s'être effondrée lamentablement après une multicuite/overdose évanouie.
La pauvre a été diagnostiquée avec une tuberculose et un problème au foie.

En signe de soutien à notre icône les Pues vont donc s'amy-fier jusqu'à ce que celle-ci aille mieux.

Pour voir Vanessa avec une choucroute sur la tête tape 1
Pour voir C.Leen en mini jupe - jambes squelettiques - ballerines tape 2
Pour voir Mathilde avec les seins qui tombent comme Amy tape 3
Pour voir Sabrina bourrée tape 4
Pour voir les beaux tatouages dessinés par elle au stabilo de Cyrielle tape 5
Pour voir Aurélie maquillée comme Amy tape 6
Pour entendre Caroline chanter bourrée tape 7

Si tu veux envoyer tes dons pour soigner Amy, tu m'envoies un mail avec ton numéro de compte en banque et une procuration.

Merci d'avance pour tous.

- Caroline -

Posté par Mlle_M à 23:56 - Hommage à nos icônes - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 15 juin 2008

Le taille and daille, c'est moche. (C'est la journée des titres élaborés.)

NON NON NON!!!

Oui je me sens d'humeur à jouer les Bernard Thibault aujourd'hui.

Je dénonce, j'accuse, je m'offusque. JE M'OFFUSQUE.

C'est bien connu: la mode est un éternel recommencement. Nous vivions une période adorablement sixties depuis deux-trois ans, avec des pointes de seventies et d'eighties, mais juste un chouïa. Nonobstant, tout change, et voilà que maintenant c'est la hippie fever qui s'empare de nous.

Exit les petites robettes, les escarpins et les paletots: la méchitude parisienne s'habille maintenant en jean flare, blouse de Laura Ingalls et compensées. Alors DEJA je suis un peu en mode over-révoltée parce qu'avec mes cuisses de baleineau j'ai juste l'air d'une bouteille d'Orangina quand je porte un pattes d'eph, mais EN PLUS...

Ladies and ladies, la mode vous dicte de vous mettre au tie & dye.

Et en bon mouton, la blogueuse lambda vous colle du taille and daille-han à tout va, dépense des centaines d'euros, s'extasie... Mais elle se fourvoie complètement. Je vais par conséquent lui apprendre la vie. Et à vous aussi tiens, ça vous fera pas de mal, vous commencez à vous la péter un peu là.

Je vous apprends donc la vie: le taille and daille-han,

tie_dyed_250x251

à de rares exceptions près,

diaporama_198

c'est MOCHE.

copy_20of_20iMG_7475_2

Oui, c'est moche.

tie_and_dye_dolce_gabbana

Fin de l'argumentation.

Je sens que vous vous interrogez, les gens, habitués que vous êtes à mes pavés de 87 lignes. Mais j'ai envie de vous dire que parfois certaines choses se passent d'argumentation, et sont juste évidentes. Cet article n'avait donc aucun autre but que celui de vous imposer unilatéralement ma pensée, et si vous êtes pas d'accord avec moi je vous tape et je vous intente un procès (toujours pour coller à la tendance du moment...).

Si vous ne me croyez pas et que vous voulez absolument vous la jouer taille and daille-han, rappelez-vous que le premier à adopter la tendance, c'était lui, là. Vous en conviendrez, on l'adore tous, mais de là à le considérer comme une icône de mode...

972097121wq8

* Mathilde *

Posté par Mathilde M à 08:00 - Les Pues, icônes de mode (oui c'est un pléonasme) - Commentaires [13] - Permalien [#]